#54 Anarchistes (le procès des 66)

Rues de Lyon N°54 : Anarchistes (le procès des 66)
Auteur•e•s du numéro : Valentine Boucq et Yann Damezin
Date de sortie : juin 2019
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4


Résumé : Ce mois-ci les Rues de Lyon vous emmènent assister au premier grand procès-spectacle de l’anarchisme.

Le théâtre : le tribunal correctionnel de Lyon.
La date : le mois de janvier 1883.
Les protagonistes : d’un côté 66 anarchistes déterminés et des avocats téméraires, de l’autre un juge orienté et un procureur de la République plus que zélé.

Vous serez assis•es aux premières loges, aux côtés des prévenus sur le banc des accusés. Vous aurez ainsi la chance de rencontrer certaines des grandes figures du mouvement anarchiste, comme le prince russe Pierre Kropotkine.

Mais de quoi les accuse-t-on au juste ? Depuis l’épisode sanglant de la Commune en 1871, les révolutionnaires sont pourchassés dans tout le pays, et particulièrement à Lyon, un des bastions historiques d’insurrections. Dans ce procès, il est question de l’appartenance de ces militants à l’Association Internationale des Travailleurs (1re Internationale) décrétée illégale dix ans plus tôt. Mais très vite, on découvre que l’enjeu est ailleurs… Il est bien plus important, plus primordial, plus déterminant pour la Justice de cette époque, tout comme pour les anarchistes qui y sont jugés.

Valentine Boucq

Avec Anarchistes ! Le Procès des 66, Valentine boucq signe sa première bande dessinée. Après avoir obtenu une licence professionnelle de journalisme en 2015 à l’IUT de Lannion (Côtes d’armor), elle s’en retourne dans sa ville natale et rejoint pour un temps les bancs de la fac de l’Université Lyon 2 où elle étudie la science politique.

Valentine Boucq travaille actuellement sur le scénario d’une bande dessinée documentaire (sortie prévue en janvier 2020 aux éditions Steinkis).

Yann Damezin

Yann Damezin est un illustrateur et auteur de bande dessinée qui vit et travaille à Villeurbanne, bien que ses pensées s’en échappent souvent.

Il a notamment illustré l’album pour enfants La Légende de Zal, d’après une histoire tirée du Shahnameh du poète persan Ferdowsi, adaptée pour l’occasion par rafik bougueroua (2017, éditions amaterra).

Il a également scénarisé et dessiné une bande dessinée, Concerto pour main gauche (2019, éditions La boîte à bulle), librement inspirée de la biographie du pianiste autrichien Paul Wittgenstein.

Anarchistes ! est le second numéro de la revue Les rues de Lyon sur lequel il travaille, après La Belle Cordière, paru en 2016 et consacré à la poétesse lyonnaise Louise Labé.

Remerciements

Les auteurs de ce numéro tiennent à remercier chaleureusement Laurent Gallet, responsable du Centre de documentation libertaire de Lyon. Passionné d’Histoire du XIXe siècle, il est notamment l’auteur, aux éditions atelier de création libertaire, de Machinations et artifices : Antoine Cyvoct et l’attentat de Bellecour (Lyon 1882) ainsi que d’Aspects de la vie quotidienne des anarchistes à Lyon à la fin du XIXème siècle (publié à la suite de l’Histoire du mouvement anarchiste à Lyon, 1880-1894, de Marcel Massard).

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Rolland dit :

    Bonjour
    je suis libraire à Charbonnières avec deux points de vente et j’aimerai distribuer vos ouvrages, comment procéder?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *