#50 Cavales, 17 octobre 1958

Rues de Lyon N°50 : Cavales, 17 octobre 1958
Auteurs du numéro : Léah Touitou et Swann Meralli
Date de sortie : février 2019
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4
Résumé : Nous sommes en 1958, des familles s’entassent sous des tôles pour toits, à l’abri des murs de bois perdu, du bidonville des Buers. Nous sommes en 1958 la Police traque les terroristes du Mouvement National Algérien et du Front de Libération National. Nous sommes en 1958, des prêtres lyonnais abritent ces mêmes résistants. Les Événements d’Algérie s’inscrivent dans l’histoire de Lyon comme des événements français de part et d’autre de la Méditerranée.

L’histoire de Salah nous est racontée par Swann Meralli. Il nous emmène à la recherche du grand frère de Salah, Ahmed. Nous traversons Lyon des abattoirs où il travaille, jusqu’au Café Familia, en passant par le 28 rue Villeroy où les prêtres Carteron, Chaize et Magnin le cachent. Pour illustrer cette course poursuite de 10 pages, Léah Touitou fait résonner les pas de Salah dans les ruelles du bidonville, puis l’embarque à moto, le fait sauter dans un trolleybus, monter des escaliers et courir encore pour rattraper son frère. Nous sommes en 1958, et de la Police, de Salah, ou du lecteur, c’est à celui qui court le plus vite.

Tous les éléments historiques à propos des bidonvilles, de l’affaire du Prado et de son implication médiatique sont documentés et réels. Cependant Salah et Ahmed sont des personnages fictionnels intégrés à ces événements. Si les cafés étaient des hauts lieux de résistance algérienne, notamment le café Familia (situé 262 rue Duguesclin, parti du FLN), nous n’avons pu retrouver les circonstances exactes des arrestations liées à l’affaire du Prado.

Léah Touitou

Léah Touitou fait joyeusement de la bande dessinée à l’atelier Vermillon. Elle a participé aux Rues de Lyon n°24 Et Bam ! Guignol, l’esprit lyonnais et n°34 Sieur Girard Desargues. Elle a publié deux bandes dessinées aux éditions Jarjille.

Swann Meralli

Swann Meralli est né et vit à Lyon. Il publie des BD et albums jeunesse, notamment Algériennes, dessiné par Deloupy, aux éditions Marabout.
Il tourne aussi quelques court-métrages quand il a le temps.

Pour Aller plus loin :

Pour creuser ces sujets, nous renvoyons le lecteur vers :

Nous remercions très chaleureusement M. Louis Magnin pour son témoignage irremplaçable. Nous remercions Mathieu Rebière (rues de Lyon n°38 : Second front) pour sa relecture.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *