#21 Le sang des carabins


Rues de Lyon N°21 :
Le sang des carabins
Auteurs du numéro : Ugo Panico et Nicolas Delestre
Date de sortie : septembre 2016
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4
Résumé : Dans ce numéro, les auteurs nous plongent dans l’histoire de l’émeute de 1768 qui prit pour cible le collège de médecine de Lyon.

 

Ugo PANICO

Ugo ohoh

est illustrateur, graveur, sculpteur, professeur de sculpture à l’École Émile

Cohl et membre de l’Atelier Vermillon. Il signe trois histoires courtes dans le Projet Bermuda : « Scordo » (Bermuda 5), « La vie de Marcel » (Bermuda 6) et « Bermudead » (Bermuda 8). Il est également l’auteur de « Le Merdoduc », Les Rues de Lyon N°11 (novembre 2015).

Il réalise de nombreuses linogravures et xylogravures pour les expositions de L’Atelier Vermillon. En tant que sculpteur, il travaille régulièrement avec Espace & Cie, entreprise spécialisée dans la réalisation de décors pour le spectacle, pour réaliser des sculptures pour des pièces de théâtre, des opéras ou des artistes contemporains.

http://www.ugopanico.com
http://www.facebook.com/ugopanicoart

 

Nicolas DELESTRE

Nicolas DELESTREest spécialisé dans l’histoire de la préservation des corps et dans l’étude des momifications volontaires ou naturelles. Il dirige le site embaumements.com spécialisé dans l’enseignement et la mise en valeur de techniques d’embaumements anciennes (le site possède sa propre chaîne youtube « dilaceratio corporis »). C’est un collectionneur et un bibliophile reconnu essentiellement dans les domaines de la médecine légale, de l’embaumement et de l’anthropologie criminelle.

Comment lire les Rues de Lyon ?

N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à notre revue, ou bien la retrouver chez nos libraires. Retrouver la liste des numéros déjà parus.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Michel Gousset dit :

    Nicolas Delestre et Ugo Panico ont composé une belle histoire ( bien oubliée aujourd’hui) et leurs propos dénoncent une certaine morale quasi universelle et totalement hypocrite ( peu importe, il y a un coupable au gibet / Importance de la rumeur / luttes de pouvoir internes entre les ordres religieux …) Bravo donc pour cette réalisation et l’originalité du sujet ! On en redemande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *