#63 Le crime de la Villette

Rues de Lyon N°63 : Le crime de la Villette
Auteurs du numéro : Jean-Pierre Crauser et Benjamin Reiss
Date de sortie : mars 2020
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4
Résumé : À l’occasion des Quais du Polar d’avril 2020, la revue mensuelle de bande dessinée Les Rues de Lyon vous propose d’entrer dans une véritable “série noire” : le sordide Crime de la Villette… Une investigation mettant en scène le médecin-criminologue Alexandre Lacassagne !

Décembre 1898, la “petite vieille” de la rue de la Vilette est retrouvée assassinée d’un méchant coup à la tête… à la suite d’une beuverie de jeunes encanaillés…

Les protagonistes : la femme Foucherand, tenancière du rade ; le docteur Alexandre Lacassagne, fondateur de l’anthropologie criminelle ; l’inspecteur Gonnard, enquêteur et amateur de ju-jitsu ; Nouguier, Gaumet, Trialou, Paretti, et Barrel – 5 petites frappes aux intentions douteuses. Suivez l’enquête de l’inspecteur Gonnard sur les traces (malodorantes) du meurtrier de la petite vieille. Les coupables semblent rapidement nommés !

Mais la raison première de cette histoire est la manière dont l’enquête fut habilement menée… Raisonnement, police scientifique et hypothèses jalonnent cette investigation hors norme pour l’époque !

Jean-Pierre Crauser

Scénariste de ce numéro, il est aussi membre de la Société Sherlock Holmes de France. Il est également le scénariste du N°15 des rues de Lyon : L’Empreinte d’Edmond Locard, le véritable Sherlock Holmes, du numéro 39 : Les opérateurs lumières, et du numéro 45, consacré aux histoires et légendes de l’Hôtel-Dieu.

Benjamin Reiss

Auteur du N°1 des rues de Lyon : La Chute d’un pape.

Il a publié le roman graphique Super Tôkyôland, aux éditions Glénat. Il est également le dessinateur du N°26 : Antoine Lumière, aventure industrielle à Montplaisir, et, déjà compagnie de Jean-Pierre Crauser, du numéro 39 : Les opérateurs lumières.
Certains le soupçonnent de préférer le cinéma au Japon, c’est pourquoi il se lance dans le polar.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.