#63 Le crime de la Villette

Rues de Lyon N°63 : Le crime de la Villette
Auteurs du numéro : Jean-Pierre Crauser et Benjamin Reiss
Date de sortie : mars 2020
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4
Résumé : À l’occasion des Quais du Polar d’avril 2020, la revue mensuelle de bande dessinée Les Rues de Lyon vous propose d’entrer dans une véritable “série noire” : le sordide Crime de la Villette… Une investigation mettant en scène le médecin-criminologue Alexandre Lacassagne !

Décembre 1898, la “petite vieille” de la rue de la Vilette est retrouvée assassinée d’un méchant coup à la tête… à la suite d’une beuverie de jeunes encanaillés…

Les protagonistes : la femme Foucherand, tenancière du rade ; le docteur Alexandre Lacassagne, fondateur de l’anthropologie criminelle ; l’inspecteur Gonnard, enquêteur et amateur de ju-jitsu ; Nouguier, Gaumet, Trialou, Paretti, et Barrel – 5 petites frappes aux intentions douteuses. Suivez l’enquête de l’inspecteur Gonnard sur les traces (malodorantes) du meurtrier de la petite vieille. Les coupables semblent rapidement nommés !

Mais la raison première de cette histoire est la manière dont l’enquête fut habilement menée… Raisonnement, police scientifique et hypothèses jalonnent cette investigation hors norme pour l’époque !

Jean-Pierre Crauser

Scénariste de ce numéro, il est aussi membre de la Société Sherlock Holmes de France. Il est également le scénariste du N°15 des rues de Lyon : L’Empreinte d’Edmond Locard, le véritable Sherlock Holmes, du numéro 39 : Les opérateurs lumières, et du numéro 45, consacré aux histoires et légendes de l’Hôtel-Dieu.

Benjamin Reiss

Auteur du N°1 des rues de Lyon : La Chute d’un pape.

Il a publié le roman graphique Super Tôkyôland, aux éditions Glénat. Il est également le dessinateur du N°26 : Antoine Lumière, aventure industrielle à Montplaisir, et, déjà compagnie de Jean-Pierre Crauser, du numéro 39 : Les opérateurs lumières.
Certains le soupçonnent de préférer le cinéma au Japon, c’est pourquoi il se lance dans le polar.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *