#43 Louis Thomas Achille

Rues de Lyon n°43Rues de Lyon N°43 : Louis Thomas Achille
Auteurs du numéro : Par Hélène Marie et Josselin Limon Duparcmeur
Date de sortie : juillet 2018
ISSN : 2428–744X
Nombre de pages : 12 pages
Prix de vente : 3€
Format : A4
Résumé : Ce mois-ci les Rues de Lyon vous embarquent dans un voyage dans le temps et dans la musique avec ce beau portrait de Louis Thomas Achille.

Louis Thomas Achille, né en Martinique, rencontre au cours de sa formation en métropole des personnalités aussi diverses que Georges Pompidou, Leopold Sedar Senghor et Aimé Césaire avant de partir enseigner dans l’Amérique ségrégationniste d’avant-guerre, où il subi le racisme institutionnalisé.

Il y découvre les chants des noirs américains dans les églises, les Negro spirituals.

Engagé dans l’armée française, il s’installe à Lyon en 1946 et devient professeur au lycée du Parc. Il crée en 1948 une chorale de Negro spirituals avec ses élèves, le Park Glee Club, qui se produira régulièrement, en particulier lors de la venue de Martin Luther King à Lyon en 1966.

Louis Thomas Achille, fervent antiraciste et passionné de chants sacrés devient le premier président de radio Fourvière, lors de la « libéralisation des ondes », après 1981.

Il s’éteint en 1994.

Soixante-dix ans après la création du Park Glee Club, la ville de Lyon vient de rendre hommage à Louis Thomas Achille en donnant son nom à une rue du quartier de la Confluence.

Cette histoire est racontée par Hélène Marie, ancienne choriste du Park Glee Club, et Josselin Limon Duparcmeur, scénariste et dessinateur.

 

Les sources de l’ouvrage

Les scènes et les dialogues de ce numéro ont aussi trouvé leur inspiration dans les sources suivantes :

Personnages réels figurant dans la BD :
  • René Maran. Batouala : véritable roman nègre. Ed. Albin Michel, 1921. (Prix Goncourt 1921)
  • Jane Nardal. « L’internationalisme noir », La Dépêche africaine, n°1, 5 février 1928.
  • Jane Nardal. « Pantins exotiques », La Dépêche africaine, n°8, 2 octobre 1928. Disponible en ligne.
  • Claude McKay. Home to Harlem. Ed. Harper & Brothers, 1927.
  • Paulette Nardal. « L’éveil de la conscience de race/ The awakening of race consciousness », La Revue du Monde Noir / The Review of the Black World, n°6, avril 1932. Disponible en ligne.
  • Aimé Césaire. « Jeunesse noire et assimilation », L’Étudiant noir, n°1, mars 1935.
  • Gilbert Gratiant. « Mulâtres… pour le bien et le mal », L’Étudiant noir, n°1, mars 1935.
  • Léon-Gontran Damas. « Blanchi », Pigments. Ed. G.L.M., 1937.
  • Louis T. Achille. « Les Negro-spirituals et l’expansion de la culture noire », Congrès international des écrivains et artistes noirs à la Sorbonne du 19 au 22 septembre 1956. Fichier audio (7h36’58” – 8h13’33”), INA, 1956. Disponible en ligne.
  • Louis T. Achille. « Le Negro spiritual », Musique et Célébrations, n°14, 1980. Disponible en ligne.
  • Louis T. Achille. Préface de La Revue du Monde Noir / The Review of the Black World : 1931-1932, collection complète n°1 à 6. Ed. Jean-Michel Place, 1992. Disponible en ligne.
Autour de Louis T. Achille et de la vie intellectuelle des Noirs à Paris dans l’entre-deux guerres :
  • Philippe Dewitte. Les Mouvements nègres en France, 1919-1939. Ed. L’Harmattan, 1985.
  • Michel Fabre. La rive noire : les écrivains noirs américains à Paris, 1830-1995. Ed. A. Dimanche, 1999.
  • Jean-Louis Achille. Louis T. Achille : actualité d’un itinéraire, DVD, éd. E. Achille, 2004.
  • Jil Servant. Paulette Nardal. La fierté d’être négresse. DVD, éd. de la Lanterne, 2004.
  • Jennifer Boittin. « In Black and White : gender, race relations, and the Nardal sisters in interwar Paris », French Colonial History, vol. 6, 1er janvier 2005.
  • Christine Dualé. « Le rôle des intellectuelles antillaises dans la création de la négritude », Les Amériques noires : identités et représentations. Université Toulouse II-Le Mirail, 2013. Disponible en ligne.

 

Site web parkgleeclub.org

 

Cette BD est dédiée à la mémoire de Louis Thomas ACHILLE (1909-1994).
Les auteurs remercient beaucoup la famille Achille, en particulier Jean-Louis Achille et Véronique Revillod pour leur accueil chaleureux, et pour leur avoir ouvert leurs archives familiales.

 

www.louisthomasachille.com

 

Hélène Marie (scénario)

Hélène Marie est une ancienne choriste du Park Glee Club, où elle a quasiment tout appris de la musique et du chant. depuis, elle n’a jamais cessé de chanter et de tirer tous les fruits de son apprentissage des negro spirituals transmis par Louis T. Achille.

Josselin Limon Duparcmeur (dessin)

est auteur de bande dessinée, formé à l’école émile Cohl et vivant à Lyon. Il travaille au sein de l’atelier Millefeuille, collectif d’auteurs et dessinateurs créé en 2015.

site : josselin-limon-duparcmeur.fr

Instagram / Facebook : josselinlimonduparcmeur

N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à notre revue, ou bien la retrouver chez nos libraires.

Retrouver la liste des numéros déjà parus.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *